National 1 
 N1 : Une victoire à la fin des arrêts de jeu pour le GF38

National 1

Le GF38 reprend la tête temporairement

A Grenoble (Stade des Alpes) le GF38 bat l’US Créteil Lusitanos 1-0
(mi-temps : 0-0).
Arbitre : M. Lepaysant.
Environ 4 000 spectateurs.
But : Elogo (90+3e sur penalty).
Avertissements : Vandenabeele (83e) pour le GF38. Gamboa (73e); Fofana (81e), Kerboriou (90e +3) pour Créteil.
Exclusion : Paul (90e +3) pour Créteil.

GRENOBLE : Maubleu – Abou Demba, Mayembo, Vandenabeele, Guegan – Benet, Coulibaly (Belvito, 67e), Pinto Borges (cap.), El Jadeyaoui (Elogo, 57e) – Sotoca (Gherardi, 57e), Boussaha.
CRETEIL : Kerboriou – Jean-Etienne, M’Bow, Boyer, Fofana – Paul (cap.), Pouye, Martin – Sainte-Luce, Labeau (Paye, 76e), Gamboa (Ringayen Patchemouto, 88e)


Face à une équipe de Créteil bien organisée, qui était venue chercher au moins un match nul, on n'a pas reconnu l'équipe de Grenoble qui avait joué 3 jours auparavant contre Strasbourg en Coupe de France et avait donné du fil à retordre à une formation de Ligue 1. Maladroits et peu inspirés, les hommes de Guégan n'ont jamais réussi à emballer la rencontre. Pire, certaines mésententes entre Maubleu et ses défenseurs ont donné des sueurs froides aux supporters. Il a fallu attendre la fin des arrêts de jeu pour que, sur une des rares attaques grenobloises poussée par son public, l'arbitre ne siffle un pénalty pour une faute grossière d'un défenseur cristoliien. S'en suivis quelques échauffourés dont l'expulsion du capitaine visiteur. Elogo calmement se chargeait de prendre à contre-pieds le gardien visiteur et d'offrir à ses couleurs une victoire quelque peu heureuse.