National 1 
 National, programmation et le point à la trêve

National 1On en sait un peu plus sur la programmation de la 19ème journée du National. Le GF38 recevra Boulogne le vendredi 19 janvier au Stade des Alpes.
Auparavant le GF38 se rendra à Ajaccio pour jouer un 32è de finale de Coupe de France, le samedi 06 janvier à 15h00 face au Gazelec FC Ajaccio (L2), puis ira à RODEZ le samedi 12 janvier à 20h00 pour y défier le leader du national.

"Durant la trêve, les joueurs d'Olivier Guégan devraient en profiter pour s'entraîner à tirer les penalties et les convertir en buts"

  • 4e journée (26 août), GF38 – Dunkerque (2-1) : Nicolas Belvito. Grenoble gagne, pas de conséquences à ce premier échec
  • 8e journée (23 septembre), GF38 – Cholet (0-2) : Edwin Maanane. Le score n’était que de 1-0 pour Cholet au moment de l’échec en tout début de seconde période, difficile de réécrire l’histoire.
  • 9e journée (29 septembre), Marseille Consolat – GF38 (1-2) : Jessy Benet. Grenoble gagne, pas de conséquences.
  • 15e journée (jeudi 7 décembre), GF38 – Chambly (0-0) : Florian Sotoca. Grenoble ne fait que nul alors qu’il ne reste que quelques minutes à jouer et que le GF38 évolue à 11 contre 10. Difficile de penser que Chambly aurait pu revenir.
  • 17e journée (mercredi 20 décembre) GF39 - Concarneau (0-0). Julien Deletraz. En moins de 15 jours le GF38 gaspille 4 points   !!!!



Le point sur les matchs aller en cliquant sur l'article ci-dessous.


Rodez chef de meute des promus
Cette saison le National réserve bien des surprises. Aux cinq premières places du championnat, on retrouve ainsi quatre promus de CFA et un relégué de L2. Les habitués du championnat sont eux déjà distancés. C'est Rodez qui a pris la tête avec un bilan équilibré aussi bien à domicile qu'à l'extérieur. Invaincu jusqu'à mi-novembre, les ruthénois ont concédé deux défaites consécutives avant de repartir de l'avant.
Derrière Rodez, on retrouve le GF38 à trois longueurs. L'ambitieux Grenoble devra cependant mieux faire à domicile pour espérer bien figurer en mai prochain. Avec deux victoires et cinq nuls à la maison, le GF38 doit progresser dans ce domaine là.
Du côté du Red Star, troisième à un point de Grenoble, c'est l'inverse. Le retour au stade Bauer a décuplé les forces audoniennes qui présentent à la trêve le meilleur bilan à domicile. Après deux mois en dent de scie (novembre-décembre), le Red Star doit retrouver un meilleur rythme en janvier.
Quatrième, Cholet est à deux points du podium. Les choletais sont irrésistibles à l'extérieur avec six victoires, trois nuls, zéro défaite et vingt-un buts inscrits. Un bilan incroyable malheureusement terni par des performances catastrophique à domicile. Cholet a d'ailleurs le moins bon bilan à la maison avec une seule victoire, un nul et cinq défaites. Un contraste qui donne tout le loisir au club pour progresser en seconde partie de saison.
L'Entente SSG est cinquième à quatre points du podium. Pourtant l'ESSG n'a gagné qu'à cinq reprises en seize matchs. Avec huit nuls au compteur, le club francilien reste sur six matchs sans défaite.

Les habitués dans le ventre-mou
Derrière les cinq premiers, on retrouve cinq clubs qui se tiennent en deux points mais déjà à six et sept longueurs du podium. Pau, Dunkerque, Lyon Duchère, Béziers et Laval doivent gagner en régularité en seconde partie de saison pour se mêler à la lutte pour la montée.
Mais dans ce "ventre-mou", ils devront se méfier de la zone rouge située à seulement cinq ou six points. Le changement de coach du côté de Laval sera à surveiller, pour les autres dans un championnat aussi dense et incertain, tout est encore possible.

Sept équipes en cinq points pour éviter la descente
Si Chambly désormais onzième avec dix-huit points reste sur une superbe série, les six autres clubs ont des résultats plus contrastés. A Créteil, le bilan à l'extérieur est le plus mauvais du championnat. A égalité avec Chambly, les cristolliens doivent gagner en régularité. Du côté de Marseille Consolat, c'est l'attaque qui est dans le dur avec seulement quatorze buts inscrits. Deuxième moins bon bilan après Lyon Duchère, les marseillais doivent mieux faire. Au coude à coude, Concarneau, Les Herbiers et Boulogne avec quinze points n'auront pas beaucoup le droit à l'erreur en seconde partie de championnat. Pour Avranches décroché à la dernière place avec deux points de retard sur ce trio, la mission n'est pas impossible mais il faudra colmater les brèches. Avec 27 buts encaissés, les normands ont la moins bonne défense de cette première partie.

Source : (www.foot-national.com)