Féminines 
 Le GF38 renoue avec la victoire

Féminines

A Saint-Étienne (Parc des sports Étivallière), Grenoble bat AS Saint-Étienne 1-0 
(mi-temps : 1-0). 
Arbitre : Mme Niellot

But : Palma (44e)
Avertissements : Da Cunha (20e), Mbala (30e) à Grenoble

ASSE : Chavas, Carage (Cochelin 79e), Boishardy, Courteille, Gauvin (cap), Gherbi, Moreau, Zanoubi (Blanc Gonnet, 67e), Mohr (Pingeon 59e), Gago, Chaumette.


GRENOBLE : Perrault, Palma, Grange (cap), Da Cunha (Fortin 64e), Furuberget (Neutelers 75e), Khelif, Navas, Petrel, Mbala, Piga, Meynier

Grenoble n’a pas réussi à résoudre tous ses problèmes offensifs hier, mais les filles de Nicolas Bach ont fait le chemin retour sous la tempêtedepuis Saint-Étienne avec un succès précieux. Qui permet de mettre fin à deux matchs sans succès (une défaite 1-0 à Nancy, nul 0-0 contre Toulouse). Et de rester au contact de Dijon, en tête du classement. Après une bonne entame de match, avec notamment un face à face de Petrel avec la gardienne stéphanoise (frappe non cadrée, 25e), les Grenobloises reculaient et l’ASSE se montrait plus pressante. Gago faisait mal au GF38 mais Perrault et sa défense veillaient. Jusqu’à l’ouverture du score de Palma suite à une mésentente entre Chavas, la gardienne de l’ASSE, et une coéquipière (0-1, 44e). En deuxième période, l’ASSE avait le monopole du ballon, mais les Grenobloises s’accrochaient. Et tenaient un nouveau succès (le septième de la saison) plus qu’important pour la suite.

Nicolas BACH (entraîneur de Grenoble)
: « Ça fait trois ou quatre matchs que l’on a plus de mal dans le jeu, mais l’équipe a toujours un bon état d’esprit. Notre solidité est un socle. Les doutes, nous les avions sur l’animation offensive et le match à Saint-Étienne reste à l’image de nos dernières prestations, mais on a su faire plus de mal à l’adversaire. On est bluffé par l’état d’esprit de ce groupe. On joue des équipes qui ont parfois plus d’arguments mais nous, on joue avec le coeur. »

Le Dauphiné Libéré