La vie des clubs Isérois ... 
 Mercato : Hassen Bouzeghoub n'est plus l'entraîneur de Sassenage

La vie des clubs Isérois ...
Une nouvelle équipe dirigeante a été élue lors de l'Assemblée Générale du club du 23/06 avec un nouveau projet dont les entraîneurs Hassen Bouzeghoub (crédit photo : Footisere.com) et Karim Bouakaz ne pouvaient pas faire partie.

Hassen, c'est une saison compliquée ... une descente de PHR et désormais depuis hier tu n'es plus entraîneur du club, explique-nous le contexte ...
Hassen Bouzeghoub : "On a eu une saison difficile parce qu'après une bonne première partie de championnat où on est plutôt dans le haut du tableau, on est victime d'un coup dur avec ce retrait de 4 points de classement lié à une erreur administrative (retard de payement de licences à la Ligue). Ensuite on perd 5 joueurs cadres (blessures, départ) dont notre capitaine Anthony Geraci victime d'une rupture des ligaments croisés et Karim Touré (pubalgie). On a du a intégrer beaucoup de jeunes et on termine la saison avec 3 joueurs U19. La fin de championnat a été difficile, on a fait ce qu'on pouvait mais on n'était clairement pas armés pour nous maintenir à ce niveau.
Concernant ce qui s'est passé hier à l'AG, nous portions avec Karim Bouakaz et d'autres dirigeants du club un nouveau projet sportif mais les adhérents de l'association ont voté pour un projet différent (NDLR : le nouveau président élu est Alain Goyon et devrait nommer l'entraîneur de la réserve de cette saison Christophe Valero comme coach de l'équipe fanion, à confirmer). Je souhaite bonne chance à cette nouvelle équipe et à ce nouveau projet. Je suivrai avec intérêt évidemment toujours les résultats du club."

Qu'est-ce que tu retiens de ton second passage à l'US Sassenage ?
Hassen Bouzeghoub : "Je retiens que la situation sportive du club est difficile, on a un vrai souci de formation de nos jeunes, on a du mettre nos U17 hors championnat par exemple. Il y a encore beaucoup de travail à faire de ce côté-là. Sassenage ça reste mon club de coeur et j'ai rencontré des gens attachants. Je retiens une nouvelle montée en PHR qui reste quand même un petit exploit au regard des moyens dont le club dispose. Est-ce que je suis déçu ? Franchement non, je pense qu'il était peut-être le temps pour moi de passer à autre chose. Je voudrais enfin tirer un coup de chapeau au président sortant François Saragaglia qui s'est retrouvé quasiment seul pour gérer la saison cette année et évidemment saluer mon adjoint Karim Bouakaz, le fidèle parmi les fidèles.

Quels sont tes plans pour l'avenir ?
Hassen Bouzeghoub : "Je suis toujours dans la même dynamique d'entraîner à partir du moment où je suis confronté à un projet sérieux. Titulaire du Brevet d'Etat, j'ai toujours la passion et l'envie d'exercer et avec Karim Bouakaz on sera attentif à ce qu'on pourra nous proposer dans les jours qui viennent ..."